Plaidoyer Pro-Gay de Christine Lagarde (in english)

Publié le par M.T

 

Le FMI (Fonds Monétaire International) a enregistré une video en faveur de la visibilité et de la tolérance envers les lesbiennes, les gays, les bisexuels ou transgenres. C'est un appel à l'égalité, à l'acceptation par soi-même et par les autres, proches, collègues, société, des différences de chacun, chacune. C'est aussi un message d'espoir, ne serait-ce que par son titre "It gets better", qu'on peut traduire par "Cela va mieux". Plusieurs collaborateurs du FMI parlent ainsi de leur propre expérience et de comment ils ont réussi à mieux vivre leurs différences.

 

A la fin de cette video (vers la min10), à la suite de ces témoignages, Christine Lagarde fait une émouvante confidence sur l'un de ses proches, un membre de sa famille. Malheureusement, la video est en anglais sans sous-titre mais je vous donne une traduction le plus fidèle possible des propos de Mme Lagarde :

 

"J’ai écouté leurs histoires et je peux comprendre combien ils ont pu se sentir seuls. Je vais vous raconter une histoire. Un de mes cousins, que j’aime beaucoup, qui a aujourd’hui 65 ans, a passé la plupart de sa vie à se cacher, à prétendre, à masquer qui il était. Il a grandi dans une famille très conservatrice, catholique avec une mère très aimante mais très autoritaire. Et jamais il n’a réussi à lui dire, à lui parler jusqu’à ce que sa mère tombe gravement malade. Et j’ai dit à ce cousin, tu dois lui dire avant qu’elle ne parte. A ce moment là, il avait environs 55 ans, il a eu le courage de lui parler, dans les dernières heures. Sa mère lui a répondu : « J’ai toujours su. Pourquoi ne m’as-tu pas parlé plus tôt ? Je t’aime et je t’aimerai toujours. » Alors pour lui, tout a été mieux, après. Mais je sais comment on peut se sentir seul dans ces circonstances. Et laissez moi vous dire que je suis fière d’appartenir à une organisation qui désire fortement que les gens soient eux-mêmes, quels qu’ils soient : gays, bisexuels… de n’importe quelle religion, jeune, européen, africain, asiatique, homme ou femme, chacun doit être capable d’être ce qu’il est et de se sentir à son aise, respecté, fier de lui, fier de ses différences. Et nous, au Fonds, nous devons faire tout notre possible pour aider à ce que tout devienne mieux, de mieux en mieux."

 

Moi, je n'ai plus qu'une chose à attendre pour que cela devienne vraiment mieux, in order it gets really better, c'est que Mme Lagarde nous fasse ce plaidoyer émouvant, ici, en France, sur nos médias et relaye dans son propre pays ce message de tolérance.
Mme Lagarde, la balle est dans votre camp.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article